L’offload au secours du réseau Free ?

Le réseau Free est, techniquement parlant, victime de son succès. Le nouvel opérateur fait ainsi transiter sur son (maigre) réseau et sur celui (beaucoup plus robuste) d’Orange une quantité de paquets voix et data qui pousse ces infrastructures au bord de l’asphyxie. Les abonnés se plaignent des performances du réseau, la progression commerciale est menacée jusqu’à tant que Free muscle son réseau, ce qui pourra prendre plusieurs années. A moins que…

A moins que Free n’utilise son réseau de 4 millions de box disséminés sur tout le territoire pour désengorger son réseau 3G. C’est ce qu’il vient d’annoncer, grâce à une technologie appelée EAP-SIM qui permet à un smartphone de basculer automatiquement la partie data du réseau 3G sur un réseau Wi-Fi lorsqu’il en détecte un à proximité. En anglais, ce principe s’appelle la 3G offload, littéralement « délestage de la 3G ».

Free a donc choisi le Wi-Fi pour désengorger son réseau. Deux éléments à noter sur cette stratégie :

– La France est dans le peloton de tête des early adopters de cette technologie, mais pas la première : le Japon, notamment, a déjà déployé ce type de solution l’année dernière

– La 3G offload reste largement sous-utilisée, alors pourtant que le nombre de hotspots domestiques (les ‘box’) ou publics (mairies, gares, chaînes de restaurants, etc.) sont en forte augmentation.

Pourquoi attendre ? En effet, les volumes de data échangés par les smartphones et tablettes vont continuer à croître. Les réseaux mobiles vont donc être de plus en plus mis à rude épreuve.

« C’est un bon début, il faut saluer cette initiative », reconnaît Arnaud Le Hung, Directeur Marketing EMEA, Ruckus Wireless. « Pourtant, cela ne résoudra pas tous les problèmes. Le délestage du réseau 3G va devenir de plus en plus incontournable, mais le faire sur un réseau domestique ne peut être que palliatif. Seul un véritable maillage urbain de hotspots Wi-Fi professionnels permettra de soulager durablement le réseau 3G en place ».

Concrètement, en attendant que Free augmente la capacité de son réseau, l’utilisation d’une infrastructure Wi-Fi reste sa seule solution option de délestage économiquement viable.

Non classé , ,

Comments are closed.