Kodak Ektra: le 1er smartphone Kodak en test !

Nous l’avons attendu longtemps, chez Mobile-generation.net, depuis son annonce et nous avions été étonné du manque d’enthousiasme de nos confrères lors des tests !
A nous maintenant de vous donner nos impressions quelques mois après sa sortie….

Esthétique

Il est très….comment dire……CARRE et épais !
BAh oui mais nous on aime car au moins il ne glisse pas des mains, d’ailleurs nous venons de revendre notre s7 pour cette raison (et le dos en verre: faudrait que les constructeurs arrêtent de prôner l’esthétique au détriment de la prise en main et de la solidité) !
D’ailleurs la petite poignée dessinée dans le bas de l’appareil pour la manipulation comme un appareil photo est vraiment bien. Le bouton du déclencheur tombe sous l’index.
En revanche la proéminence de l’optique photo est dérangeante car elle repose directement sur les surfaces d’appui du mobile, surtout qu’elle n’est présente que dans un but purement esthétique afin de nous rappeler les temps anciens des appareils Kodak.
Elle peut servir par contre de pare-soleil à la lentille….
Le capteur est un sony imx230 (de 2015) de 21Mp avec stabilisation 6 axes: les photos obtenues sont très détaillées mais la faible luminosité n’est pas son amie!
La stabilisation sur 6 axes est très efficace même en vidéo.
Le petit plus pour les photographes, c’est la roue de sélection de mode sur l’écran comme avec un réflex: on ne peut plus s’en passer quand on aime shooter.

Pour avoir eu le Galaxy S7 et le Kodak, nous avons préféré shooter avec ce dernier: parole de photographe, au moins on peut recadrer avec du 21Mp!!!
Les 13MP du capteur pour selfies est efficace sauf en basse lumière, comme d’habitude…
On retrouve les boutons de volumes, power et le déclencheur photo à 2 positions: 1 mis course pour la mise au point et à fond pour déclencher.
Petit reproche pour le déclencheur: la prise de photo s’effectue au moment ou on remonte son doigt et pas quand on appuie à fond, ….étrange comme concept! mais on s’habitue.
Nous retrouvons un port usb-c, un haut parleur multimédia (dans la petite poignée), un haut parleur pour les appels, 2 micros, un port nano-sim et micro-sd.
Le tour en plastique, je pense, est un peu cheap pour un mobile plutôt orienté haut de gamme.

Usage quotidien
Chez nous pas de tests benchmark qui ne veulent pas dire grand chose mais une utilisation 100% en remplacement de nos mobiles!
Donc Mails, photos, agenda, navigation internet et jeux font partis de notre test.
La batterie de 3000mha tient bien le coup sur 1 journée complète aidée par un Helio X20 peu gourmand et d’un bon compromis performances/energie tant que vous ne vous aventurez pas dans l’univers du jeu 3D.
Les jeux récents (grâce au Mali 880MP4) ne lui font pas peur, comme real racing 3 ou down of Titan, mais le téléphone chauffe énormément (plus qu’un snapdragon 805) et il devient très énergivore.
L’écran de bonne facture avec sa dalle Ips Full HD et à la traine au niveau luminosité par rapport à de l’Amoled!

Lors de la réception du Ektra et lors des premières utilisations nous avions eu beaucoup de mal avec le logiciel de l’appareil photo car notre pouce appuyé forcément sur une des touches tactiles d’Android: expérience alors peu concluante du mobile.
Mais une mise à jour de la part de Kodak est venue solutionnée le problème et embellir notre expérience utilisateur. Depuis c’est un régal.

Les appels se font sans soucis, clairs et nets, et la captation réseau est très bonne (des fois meilleurs que le S7) mais la 4G est de catégorie 4 donc un peu en retrait par rapport à des smartphones récents (catégorie 9).

Aucune surcouche ici, vous avez un Android 6 de base, donc aucun ralentissement en vue avec ses 3go de Ram. Les applications livrées sont un peu pauvre mais vous aurez droit à 4 applis signées Kodak comme la gestion des photos avec Galerie Snap, Super 8 pour faire des vidéos à l’ancienne, le mode d’emploi Kodak ou encore Prints pour faire des tirages de vos plus beaux clichés.

Verdict

Pour qui cherche un vrai photophone ce premier kodak est une réussite même si le capteur Sony date un peu.
Dommage que l’écran ne soit pas tout à fait à la hauteur avec une luminosité un peu faible en plein soleil (une dalle super Amoled serait la bien venue).
L’autonomie est très bonne, attention toutefois car l’application photo ou les jeux rendent le X20 très gourmand et “chauffant” (pratique l’hiver ! ).
La captation du réseau est très bonne et le débit LTE raisonnable.

On trouve le Kodak autour de 400€ et pour nous c’est:

Android, Smartphones / PDA , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *